Home » Pathologies » Cheville » Arthrodese

Arthrodese

En cas d’arthrodèse, le cartilage restant au niveau des surfaces articulaires est enlevé afin de fusionner et donc de bloquer les articulations concernés. Contrairement à une ostéotomie qui coupe un os et vise à réorienter les fragments osseux en gardant la mobilité des articulations avoisinantes, la chirurgie d’arthrodèse sacrifie la mobilité articulaire en faveur de la suppression de la douleur (indolence). Une telle intervention permet, si nécessaire, de réaliser des corrections importantes et sera généralement exécutée sur des articulations ne présentant qu’une mobilité minime et atteinte du cartilage. Ce sont ces éléments dans de telles articulations, qui causent la douleur.

Toutes les pathologies et toutes les articulations au niveau du pied peuvent bénéficier d’une intervention d’arthrodèse. Plus la déformation est sévère, plus elle pourra nécessiter une correction par une arthrodèse.

Indications

En fonction de la localisation, une arthrose ou une atteinte dégénérative importante d’une articulation peut bénéficier d’une arthrodèse, ce qui permet une correction des déformations et une indolence définitive. Les seules articulations au niveau de la cheville et du pied qui peuvent être prothésées sont la cheville même et les métatarsophalangiennes.

Contre-indications

Une contre-indication relative est la présence d’atteintes dégénératives au niveau des articulations voisines. Le sacrifice de la mobilité articulaire, même s’il y en reste très peu, augmentera relativement les charges sur les autres articulations adjacentes. Ces articulations peuvent alors se décompenser et devenir douloureuse. D’autres contre-indications comme les troubles de la vascularisation, l’infection ou une ostéoporose sévères sont à considérer.

Suites postopératoires

Généralement, ces interventions nécessitent une courte hospitalisation (de 1 à 4 jours). Le matériel mis en place (vis, plaque, clou…) utilisé pour stabiliser les os dans une bonne position, ne permet pas une remise en charge immédiate.

Une décharge de quelques semaines après l’opération est indispensable (de 4 à 12 semaines en fonction du type de chirurgie et de votre chirurgien). L’immobilisation plâtrée sera plus au moins de la même durée.